Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 10:02

         M.Trump est sans doute trop absorbé dans la réhabilitation des extrémistes de droite de son pays - ceux qui, brandissant le drapeau néonazi, sont depuis la guerre de Sécession du parti de la haine, de la violence et de la mort de l'autre,  dès lors qu'il n'appartient pas à la race blanche dite supérieure. Les récentes convulsions de son pays l'ont obligé à condamner ceux qu'il aime et qui l'ont porté au faîte de l'Etat,  il lui faut maintenant se torturer l'esprit pour revenir en arrière et apaiser son électorat préféré. Rude occupation, à la fois politique, sentimentale et psychologique, et cela le presse d'autant plus que sa fille et ses porte-parole officiels jugent habile de proclamer la condamnation du racisme. Pourtant l'autre danger qui menace son peuple n 'est pas imaginaire. Irma ou José, il va subir incessamment leur violence meurtrière. Certes la nouvelle de l'arrivée des ouragans l'a  atteint (il se moque bien de ce qui arrive à Saint-Barthélémy ou Saint-Rémy, ça ne le concerne pas, débrouillez-vous,  mais tout de même il craint que la chose ne se répète sur son territoire personnel); donc il donne quelques ordres gigantesques en demandant qu'on vide la Floride comme Obama ne l'avait pas demandé à la Louisiane du temps de Caterina  et cependant cela ne va pas suffire. Il faudrait que, devant les ravages auxquels la Floride ne peut qu'être exposée, il pût mentalement établir un lien avec les pollutions dues à l'industrie humaine et revienne quelque peu sur ses refuse de considérer la chose comme en partie du moins évitable. Mais n'est-ce pas là trop lui demander?

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens