Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 10:22

         Il me semble parfaitement moral - et parfaitement inoffensif - qu'on célèbre Charlemagne après tant de siècles. C'est une mention historique qui s'effectue sans la moindre émotion - même la barbe fleurie et le neveu mort à Roncevaux à sonner trop fort du cor sont des ajouts de la légende, suscitant moins d'émoi ou de désolation que ne le fait le petit Chaperon rouge lorsqu'on le rencontre pour la première fois. Mais que veulent dire, englobées dans ce contexte un peu dément d'offrandes de bouquets, de bougies ou de poèmes griffonnés qui depuis quelques années régit toutes les réactions populaires d'après attentats, ces célébrations pleurnichardes et surdimensionnées de Lady Di? Je sais bien qu'elle a davantage fait pour la solidité de la couronne d'Angleterre, en ces temps de méfiance et de division, que ne l 'a jamais fait le couple royal lui-même auquel on trouve surtout de l'intérêt pour les mariages ou les jubilées qui les font apparaître en carrosse ou au balcon de Buckingham Palace. Tout de même elle n'avait rien d'exemplaire, cette mère de deux princes qui s'exhibait avec un amant de rencontre. Que des torrents de larmes aient été déversés sur son itinéraire sentimental, cela m'avait déjà ébaubie. Que cela recommence vingt ans plus tard, les deux princes ajoutant leurs confidences d'enfants esseulés maintenant qu'ils peuvent se livrer à des tabloïds qui s'en délectent, cela me dépasse encore plus. Pour un peu ça ne passerait plus!...

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens