Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 08:42

         M. Macron, dans son humilité et sa modestie, ne cherche plus à apparaître aux yeux de son peuple depuis quelque temps : il préfère s'adresser à lui via la presse, une presse sélectionnée entre toutes et non susceptible de critique acerbe. Mais il a suffisamment expliqué voire explicité (sans devenir plus clair pour autant) son programme pour que nous en soyons marqués. Par exemple les formules "ni gauche ni droite" (pour indiquer que ça n'existe plus) et "à droite ou à gauche" (pour indiquer qu'il prend d'un côté ou d'un autre ce qui lui paraît convenable pour la nation, càd en fait ce qui l'arrange pour son aura personnelle) : cela signifie qu'"il ne veut plus qu'on se serve des étiquettes (bien qu'elles soient difficiles à remplacer : il n'y a guère que ce pauvre Modem qu'on ne mentionne plus et ça n'était pas prévu) puisqu'il a inventé la lune. En réalité, au lieu de puiser ici et là,  il ne puise que d'un seul côté, mais puisqu'il n'y a plus d'étiquette pour ce côté-là on nous fait croire qu'il construit fifty-fifty et que c'est "ambitieux, équilibré et juste". On n'a pas fini de reparler de la loi travail telle qu'il nous l'a rafistolée pour l'offrir au MEDEF. De quelque manière qu'il baptise l'origine de sa pêche aux ordonnances, c'est uniquement de la droite qu'il s'inspire : vous le savez comme moi,  il est à l'aise là-dedans comme un petit poisson qui frétille.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens