Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 15:44

         Imaginez que, plus ou moins plein aux as, vous décidiez de léguer tout ou partie de votre fortune aux héritiers de votre choix (laissons de côté le cas de figure où il y ait descendance directe voire un peu lointaine, pour lequel en toute  bonne logique la dévolution des biens se fera selon les voies naturelles). S'il s'agit de meubles ou de peintures, vous en faites une liste avec le destinataire mentionné en face de chacun, ça se fait sous l'autorité d'un notaire et c'est pratiquement aussi simple que s'il s'agit d'espèces sonnantes et trébuchantes, lesquelles de nos jours ne trébuchent et ne sonnent plus puisque tout se réduit à un nombre de lignes plus ou moins impressionnant sur un papier à dater et signer dans les formes. Rien de plus simple, donc. Le plus lourd, le plus accablant de toute l'affaire en reviendra à vos successeurs : je veux dire les tonnes de papiers journaux brimborions vaisselle vêtements dont seront pleins vos tiroirs vos armoires vos penderies,; sans compter les meubles simplement utiles dont seuls Emmaüs ou un habile videur de grenier pourront venir à bout. Vous avez toujours, certes, et de plus en plus en prenant de l'âge, été conscient que ce serait un épouvantable fardeau à laisser à vos proches, et vous vous êtes bien gardé d'y mettre la main avant de partir. Pour chaque famille il y a donc un problème. Mais imaginez le cas où, au lieu de faire intervenir un bulldozer d'appartement avec tracto-pelleteuse pour évacuer des détritus accumulés sous la poussière depuis des lustres, on soit obligé de par la nature des déchets d'employer des loupes pour la relecture (car on partira du principe qu'il y a beaucoup de choses à conserver dans ce gigantesque fatras et qu'il faut tout trier, donc relire voire évaluer avant de jeter aux chiens) :  autrement dit, au lieu d'y aller dans l'intention d'avoir l'effet d'un wagon de cheddite ou de mélinite en ne gardant que les quatre murs, il vous faut camper sur place pendant au moins une semaine avec une bande de feuilleteurs entraînés à la lecture tueuse chez les grands éditeurs. Je crains bien, hélas, que cela ne doive se passer de la sorte lorsque je serai allée vérifier si mes ancêtres m'attendent aux Champs Elysées de l'au-delà.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens