Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 18:37

         Petit Gribouille est revenu ! Incroyable mais vrai, et même pas si incroyable que ça après tout car il sentait bien que je continuais à penser à lui... Je vous avais dit, il y a trois ans (oui, je me rappelle parfaitement) que j'avais passé une demi-heure à caresser , une main pour chacun, ce Petit Gribouille entré chez moi comme un intrus et le grand beau chat de sept ou huit kilos qui, vu ses grandes pattes et sa carrure d'éléphant s'arroge le droit de passer avec solennité devant tous les autres : en même temps j'énumérais, en changeant d'objet à chaque minute, les qualités de douceur, de gentillesse, de tolérance de chaque individu afin que l'autre pût en concevoir de l'estime. La pédagogie avait fonctionné, après un tout début alarmant : les deux chats s'étaient séparés à l'amiable, chacun selon son itinéraire personnel. Il n'y avait pas eu d'esclandre, mais quelques jours plus tard le Petit Gribouille qui se laissait si bien aller dans mes bras, avec un ronron cristallin poussé au maximum quand il se retrouvait seul avec moi, avait disparu, pourtant j'étais sûre que s'il restait en vie il ne m'oublierait pas. Gagné... A-t-il perdu un hébergement sis dans le voisinage, s'est-il rappelé que ma maison était accueillante et ses résidents bien convenables envers les inconnus de passage? Il est repassé par l'escalier du sous-sol, s'est arrêté presque en haut des marches et m'a regardé : droit dans ses bottes aussi, celui-là...C'est Petit Gribouille, le voilà revenu!.. Il avait gardé le souvenir de ma voix, car il s'est décidé sur le champ à terminer son ascension, venant jusqu'à moi, craignant quand même un peu le contact des caresses. C'était une heure de distribution, il y en avait sept ou huit installés en ligne à attendre l'appel des noms (car chacun connaît le sien) et personne n'a fait le moindre geste de fuite ou d'hostilité. Petit Gribouille a pris place au bout de la rangée, il a même été servi le premier pour que tout le monde comprenne le scénario, il a accepté sa soucoupe avec modestie et dignité  et donné le signal de la mastication. C'est comme ça que ça se passe chez Macdonald,  dit je crois dans une pub insistante un vieux monsieur distingué tout heureux de pouvoir manger avec ses doigts.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Adrienne 02/08/2017 19:49

ils ont le chic de nous ménager de telles surprises :-)
vous et moi ne les sous-estimons pas
belles retrouvailles!

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens