Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 10:41

         Il est certain que les pubs qui sur certaines chaînes pauvres sandwichent la diffusion de vos films (d'ailleurs sur les autres privilégiées les regroupements commerciaux, six minutes jamais plus mais selon des rythmes volontiers répétitifs, sont tout aussi exaspérants) représentant dans l'économie du spectacle télévisé une portion financière qui va croissant : on pourrait faire des études de style, d'images, de mouvements, de thèmes, et tout aussi bien du niveau mental de l'audience de telle chaîne comparée à ses voisines. Pour moi qui navigue volontiers sur le petit écran, et à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, il y a toujours quelque enseignement à glaner, en particulier sur le plan sociologique. Autant par exemple le choix des voitures de luxe  est nourri (donc pesant et sans intérêt mais sans doute de fructueux rapport) sur les chaînes distinguées, autant les chaînes considérées comme populaires ont droit à un autre étalage de marchandises. Sur 13ème rue on vous présente avec insistance les protections contre l'incontinence, avec démonstration à l'appui (un demi-verre renversé sur une bande est tellement bien absorbé que la bande reste sèche) ou les culottes pour incontinence impossibles à deviner, et c'est une belle femme élégante qui vous bonimente tout ça avec pragmatisme,  autant M. Macron avec la loi Travail)  Il y a même, démontrés avec insistance en représentations oniriques, les préservatifs qui causent des orgasmes "renversants" (je cite) - une marque unique  mais deux clips pour pouvoir atteindre plus large. Et l'étincelle lubrique dans l'oeil du beau garçon de la démonstration - avant et après - à elle toute seule vaut le détour.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens