Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 00:11

         On n'entendait plus parler de lui, il ne parlait plus. Une petite souris morose terrée dans la solitude. Eh! bien on se trompait,; mes belins-belines! Il a réapparu, pas changé d'un poil. Il se ^promène, en campagne plus qu'à la campagne, avec sa Julie qui ne le quitte pas d'une semelle, il serre des mains, il signe des autographes, il embrasse, il se fait photographier joue contre joue par ses fidèles, et on croirait presque qu'il en a encore, mais je crois qu'on les a simplement regroupés dans le même décor pour la caméra. En tout cas il parle. il critique, donne son avis, donne des conseils. Il souligne même que ce mieux que tout le monde voit (sauf moi, mes agneaux, moi je ne vois toujours aucun changement sinon en pire) il l'avait suscité depuis 2015, de toute manière il le percevait nettement, il le sentait, il le devinait, mais personne ne voulait le croire. Et justement il ne faudrait pas croire que cette croissance, cette sortie de crise débutante comme une jeune fille à son premier bal, vient du chambardement qui a suivi sa retraite: on aurait grand tort. Et qu'on ouvre grand les yeux et les oreilles, on va voir et entendre des choses de naguère et on va s'étonner. Il y a certes une chose qu'il regrette : c'est de n'avoir pas pensé à distribuer des portables aux  incarcérés de nos prisons, oui il regrette bien, ils auraient tous voté pour lui.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens