Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 12:37

          Conseil des ministres de la rentrée : mille choses à fixer préciser publier au bon peuple qui jusqu'à présent a attendu, attend, et risque même d'attendre encore longtemps avant qu'on ait bien voulu lui faire savoir à quelle sauce il sera mangé. Cette tactique de la procrastination qui semble être la caractéristique de la Macronia s'est déjà bien enracinée; on s'étonne de ne rien savoir, on s'impatiente à peine, est-on déjà proprement anesthésié? Or, mes belins-belines, s'il n'en reste qu'un je serai celle-là, vous vous en doutez.. Il n'en demeure pas moins que la position est inconfortable tant que les projets ou grandes lignes dont on  vous a parlé  ne figurent qu'à l'état de chuchotis, de promesses rattachées au futur, de croquis vagues. Une fois renseignés, mes agneaux, nous pourrons nous organiser, déjà dans un premier temps prendre la mesure de ce qui sera le plus douloureux (car ne nous leurrons pas : ce sera douloureux, humiliant, brimant, peut-être même vicieusement retors - un simple coup d'oeil sur M. Gattaz (qui , lui,  a déjà été mis au courant pour approbation, sans doute même dans tous les détails, à tout seigneur tout honneur) et sur son attitude de fauve aux aguets. Il a perdu son allure cauteleuse, chafouine, plaignante,  et la lueur cruelle dans son regard est celle du tigre, sûr de sa force et de son impunité. Et, mes belins-belines, si M. Gattaz a jugé bon de prendre cet air-là, vous devinez a contrario ce qui nous pend au nez et qu'on va peut-être nous révéler aujourd'hui. Je n'ai pas fini de vous en parler.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens