Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 09:36

         Eh bien oui, j'ai tout vu! Je voulais simplement, avant l'heure, voir comment s'organisaient les divers et innombrables morceaux du défilé (car enfin quand la caméra vous les montre tout est merveilleusement en place, mais il a bien dû y avoir des tâtonnements, des répétitions, avant que tout ne se mette en route, et où se placent-ils les uns les autres en attendant leur tour?). Et puis à 10h pile tout s'est ébranlé et je suis restée devant - pas tout à fait à béer, mais pas bien loin. Les défilés flotte petit drapeau ça n'est pas mon affaire, pas plus que les reconstitutions folkloriques. Mais là j'ai été coincée, et pour de bon. J'avais tendance à penser que la perfection absolue des mouvements de masse, militaires ou festifs, était l'apanage des nations d'extrême Orient, Chine ou Corée, où l'humain s'efface devant le prestige d'un mécanisme du geste et de la couleur dont la plus minuscule faille est absente. Or j'ai vu défiler la perfection même, les bras,  les jambes, les chaussures multipliés dans la roideur d'une mécanique parfaite, avec cette variété des unités de l'armée impeccablement déroulée, ici les foulards de gorge en soie éclatante, vermillon vert cru bleu clair marine, là l'alternance des chemises, bleues à manches, blanches manches courtes, vestes galonnées,  et encore au niveau supérieur, au-dessus des rangées de visages figés comme des masques  sans expression,  une profusion de casques casquettes bérets à pompon plumets   shakos képis petits chapeaux à l'élégant retroussis  et c'était la perfection pure, je vous dis. Vues du ciel, ces formations variaient dans leur volume et leur couleur, les instruments exhibés en fin de parcours se fondant sur une symétrie absolue puisque, cet orchestre aussi, il lui fallait bien se scinder selon deux majestueuses courbes, comme chaque unité (sauf, ai-je appris, la légion , dont les barbus font bloc en refusant de se séparer même dans le cadre de cette chorégraphie solennelle).

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens