Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 08:43

         Il est rare qu'un journaliste ou un politologue, quelques précautions de style qu'ils puissent prendre pour caresser la vox populi dans le sens du poil, ne révèle pas dans son ton, ses moues ou ses termes tranchants qu'il ne se sent pas à la dévotion de l'idole de notre  temps. S'ils insistent avec force (c'est comme un bout de discours obligé) sur le caractère insolite du profil de ce jeune playboy qui en deux ou trois ans a franchi toutes les étapes possibles de la fonction suprême sans avoir jamais connu le jugement des urnes (sauf quand les carottes étaient cuites pour qui ne brandissait pas, journaliste, politologue ou simple citoyen, sa pancarte d'adhésion à En Marche!), c'est pour avoir le droit de souligner que tout ça c'est jupitérien, c'est Roi Soleil, c'est Second Empire, c'est flonflons et dorures de la fête à Neuneu. Et, donc,  que c'est fragile,  tape à l'oeil, que ça ne tiendra pas si longtemps qu'on ne pense. Il faudra, pour avoir une idée,  attendre le mardi soir, une fois le deuxième discours terminé - celui qui doit, les mains dans le cambouis, préciser les mesures qui vont s'abattre sur nous après que le grand patron ait la veille exposé dans les hauteurs les amples volutes de son lyrisme abstrait. Or, les deux aspects d'une même volonté de puissance, comme dirait Nietzche, n'aboutissent pas vraiment à nous renseigner. Surtout M. Macron s'entoure de quelques rares journalistes ou nègres (on dit "plumes" sous cette monarchie  nouvelle) taillables et corvéables à merci, tout prêts à donner leur sang : les autres, qui n'ont pu parvenir à ce chérissement jaloux,  " ne sont rien" ; sic ait deus , ainsi l'a dit dieu. Pas de contacts avec  eux, on les tient à distance, on se méfie d'eux, ce qu'ils diront ou feront ne portera pas le sceau de la vérité officielle. C'est presque le "elle t'écrasera la tête" de la Genèse - mais il ne faut pas négliger l'autre aspect de la prédiction divine, " tu la mordras au talon"'.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens