Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 10:23

         Qu'il pleuve ou non sur Paris, je vous avoue que cela m'est parfaitement égal : qu'ils se débrouillent comme ils peuvent avec leur taux d'étouffement et de pollution, ils sont eux-mêmes la racine de leur mal, ces Parisiens pleins de morgue pour leurs inférieurs de la campagne... Mais tout de même, le métro noyé par la pluie, c'était un spectacle! L'eau s'engouffrant dans les entrées, dévalant en cascades sur les marches, refluant des chaussées sur les voies, ici ou là s'organisant du plafond en rideaux liquides capables de doucher quinze personnes  de front à la fois... Oui, un spectacle rare, et quelle panique quand tout a commencé pour ceux qui se trouvaient à l'intérieur! Par la suite, quand on en est passé à l'évacuation  de tout ce liquide, on pouvait dire que ç'avait été du lavage à grande eau, un luxe inhabituel peut-être bienvenu.  Dans mon ignorance totale des technologies modernes, j'ai eu comme première réaction d'imaginer un court-circuit gigantesque sur tout le réseau, genre Tour infernale ou sinistre monstre des films américains si prodigues et maîtres de leurs catastrophes de cinéma (maîtriser les incendies qui dévorent la Californie en été s'effectue de manière autrement impraticable et désolante). Et les chiens des SDF qui se couchent si sagement aux ^pieds de leur maître et de sa casquette  vont devoir s'allonger dans l'humidité pendant longtemps. Et pas une goutte de cette miraculeuse inondation pluviale pour mon jardin ! Presque trois années de suite que mes phlox n'ont qu'une tige rabrougrie au lieu de m'offrir de grandes touffes  multicolores et doucement parfumées!

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens