Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 20:14

         Je reprendrai peut-être assez de sang-froid pour vous raconter ma journée de fille du pays à Mercurey, il y a tant à dire, et surtout tant d'émotion à faire passer en vous, mes belins-belines, que je me demande si finalement j'y arriverai. On verra bien lorsque la nouvelle semaine s'entamera. Ce que je voudrais dire ici, et sans doute n'est-il pas inapproprié de le situer une veille d'élections législatives, c'est que j'ai appris il y a deux ou trois jours que les résultats des votes des Français résidant à l'étranger avaient été dès leur arrivée en métropole publiés parmi nous, les électeurs du dimanche. Je n'en croyais pas mes oreilles! C'est un peu comme si on divulguait les résultats des bureaux de vote fermant à 18 heures avant que tous les autres bureaux soient fermés. Je m'en sens ébouriffée et pleine d'une vaine fureur, d'autant que naturellement le score Macron est en flèche dans ces résultats. C'est comme si, de nouveau, le nouveau gouvernement était tellement sûr d'avoir une écrasante majorité qu'il se souciait peu d'enfreindre ou non les règles sacro-saintes de notre votation républicaine. Le pire, c'est que je n'ai entendu que deux protestations sur nos petits écrans : a-t-on donc chamboulé aussi le fonctionnement de la juste indignation  en brouillant les frontières à tel point qu'on en arrive à accepter côté peuple de voir se faire et se dire n'importe quoi? Parfait... mais s'il n'en reste qu'un je serai celui-là. Je n'ai certes pas l'autorité du père Hugo qui protestait si bien, mais tout de même, dans mon petit coin, je crois que ça porte...

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens