Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 14:35

         L'habitude des mirlitontaines, mes belins-belines - ponctuelle et non régulière - toujours logée en fin de semaine à cause de l'épuisement cérébral des jours précédents, s'explique en général par la panique du samedi, quand les facultés intellectuelles arrivent en fin de course. Voilà donc une belle première que je vous ai jouée hier, si tant est que l'air de mirliton dont je vous ai tous gratifiés puisse être répertorié parmi les manifestations musicales. Le recours à l'art poétique façon Boileau ou Pope (de la rime et de la mécanique, à l"exclusion de toute poésie : ne me faites pas un dessin, mes agneaux, je suis parfaitement lucide) semble avoir anticipé le jour où la fantaisie de son élucubration se trouve tolérée. Ne croyez pas que j'institue ainsi un élargissement de la permissivité ambiante : si je me jugeais en faute, je donnerais ma démission, foi de sauterelle, puisqu'il semble qu'un nouveau code des valeurs morales soit en )pleine instance de promulgation. Savoir ce qu'il faudra faire pour pouvoir être inscrit sur la liste des dérogations officielles... Peut-être tout simplement appartenir à ce que les Anglais appelaient the upper classes, éventuellement élevées chez les bons pères ou équivalents, avec un sens du MOI qui surfe sur les règles ordinaires, moyennant quoi on peut rester droit dans ses bottes...M. Ferrand ne nous a pas encore parlé de ses bottes, ça va venir, attendons.  

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens