Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 09:17

         Je ne verse jamais une larme sur la déroute des politiques : ils se sont lancés dans ce cloaque soit en toute ignorance donc tant pis pour eux, soit en espérant y barboter victorieusement donc c'est bien fait pour eux. Le grand carrousel des têtes connues dont les  derniers mois nous ont offert le fascinant  et pitoyable spectacle nous a permis de voir ce que donnait dans l'adversité  la personnalité de chacun : l'accablement de Cambadélis (qui d'ailleurs se préparait par phases successives à l'élimination), l'amertume pleine d'incompréhension de Benoît Hamon si vite tombé de la roche tarpéienne, l'arrogance de Fillon qui voudrait nous faire croire jusqu'au bout qu'il est blanc comme l'agneau qui vient de naître et qu'il échoue parce qu'un odieux complot a décidé sa perte (pas parce que son CV a besoin d'être épousseté), Juppé qui à l'automne s'avançait vers l'Elysée avec toutes ses chances et qui depuis a connu toutes les humiliations même à travers les élans se portant vers lui avec fougue...On peut leur trouver un air pathétique au passage, mais on aurait tort de les plaindre. Si leur ego souffre les mille morts c'est parce qu'il a pris une place démesurée. Demeure un cas bien particulier, celui dont les médias parlent avec un attendrissement de salon voire une pointe d'admiration mâtinée d'humour en soulignant son héroïsme à aller au charbon pour la droite ou ce qu'il en reste : c'est François Baroin, visage défait  voix caverneuse, forçat de la fidélité tout chargé de chaînes, dont on aurait pu certifier il y a sept ou huit mois que sa place à l'Elysée était réservée, en 22 de toute façon mais sans doute déjà en 17 vu son pedigree et les espoirs du plan B - et qui finalement n'a plus en face de lui que des miettes. Vae Victis !  Les malheureux gladiateurs auxquels le peuple romain n'accordait pas la survie étaient des prisonniers entraînés pour les circenses, et non point des intrigants espérant se tailler la part du lion dans le grand fromage.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens