Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 10:21

         Tous les jours on découvre un petit truc inédit. Les ordonnances,  assimilées si publiquement au 49-3 et aux décrets-lois de Laval, ont entamé en douceur leur fonctionnement destiné à ronronner gentiment comme la berceuse des cinq ans à venir. Les nominations se font pour les divers perchoirs ou commanderies de groupe, non pas, comme on pouvait l'attendre, selon des vota-tions libres à l'intérieur de l'Assemblée, mais bien selon un régime secret de préférence par désignation : l'oeil de Macron se glisse partout et a toujours à proposer, voire imposer, un candidat bon teint qui finalement, per fas et nefas,  réussit à colorier le paysage en une étonnante monochromie. Bien sûr cela occasionne quelques sursauts : à l'intérieur de la droite républicaine (car  elle existe toujours, M. Macron a beau eu faire table rase des vieilles étiquettes) on officialise les fissures en fonction de l'acceptation godillote ou d'une honorable protestation - compatibles ou non? c'était là une bonne formule il y a quelques semaines, et à quelques exceptions près tout le monde est compatible. Même au sein des débris socialistes, la compatibilité marche fort. Bref, après un intermède de jeu des quatre coins où les missions pour le bien de la France se sont vu échanger et même abandonner gaillardement au gré des compétences ou incompétences,  il semble qu'on ait largué les amarres et décollé le navire du quai, pour de bon peut-être. A bord ils vont en mettre un coup : il s'agit de confirmer la démolition de toutes les avancées du droit du travail si bien amorcée déjà depuis les "compatibles" en pleine anticipation du genre Valls. M'est avis qu'y va y avoir du sport, m'a dit sobrement mon voisin dont j'apprécie souvent la sagacité.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens