Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 09:30

         M. Macron avait bien pris soin de nous présenter (et faire accepter) son  raffinement en matière de goûts politiques : un coup à droite, un coup à gauche, à part les extrêmismes que j'abhorre je prends où il me plaît, je fais mon miel de tous les pollens. En soi c'était une bonne chose, et on comprend que tant de gens l'aient suivi, comme on suivait Lamartine pour l'adoption du blanc de la royauté coincé entre le rouge et le bleu des armes de Paris. Mais M. Macron s'était bien gardé de nous dire qu'il était daltonien, et qu'il ne distinguait plus le rouge du vert. Si bien que, ayant choisi ses piliers dans le vert très officiellement, il aurait dû y ajouter des accessoires pris dans le rouge, mais c'est vraiment là une couleur qui lui répugne. Résultats des courses :  un ministère vert billard, d'autant que des éléments indécis viennent de quitter bruyamment le navire pour aller ailleurs se reformer et comploter. Le rouge choisi au départ étant déjà un rouge pisseux tout décoloré (Le Drian, Collomb, Carboner), il ne reste plus l'ombre d'un poil de rouge dans cet amalgame qui avance en aveugle, appuyé sur une foule de Visages pâles aux contours flous dont on ne sait rien du tout et qui, forts de leur jeunesse, peuvent se révéler fort turbulents. La monochromie du Quartier général sera-t-elle corrigée par les remous d'une assemblée multicolore? Je suis surtout curieuse de voir le Modem en action dans l'opposition, comme si enfin dégagé d'un carcan insupportable il ne se rendait pas compte qu'on lui avait fait la courte échelle pour qu'il pût se hisser hors de l'ombre et qu'à l'aveuglette il se disposait en ordre de bataille pour tuer le père.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens