Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 10:13

 

         On sait quelles sont les caractéristiques (je n'oserais, bien sûr, pas dire les qualités) du fast food, cette étrange manière de se nourrir ou de nourrir les trois quarts des populations qui de par le monde sont à même de s''alimenter - le quart restant, qui jeûne chaque jour jusqu'à la mort, je ne vous en parlerai pas aujourd'hui. Ces caractéristiques sont en rapport avec la rapidité : rapidité de la préparation, rapidité de la mise en place, rapidité de l'engloutissement. Certes ça va vite, pas de temps perdu à nul stade de la chaîne, mais cela entraîne l'absence de soin (qualité de la viande, hygiène...) et aussi (à mon avis cela compte) l'absence de jouissance de la fonction essentielle : s'installer dans un cadre incitatif, avoir une jolie table, prendre son temps, se préparer à se régaler... Je suppose que M. Macron sait que le fast food n'entraîne ni appétence pour le futur immédiat, ni jouissance pour le présent, ni souvenir pour la mémoire. Il s'efforce donc de construire son univers (qui en définitive sera le nôtre) en bannissant de ses principes toute suggestion de précipitation, pensant probablement que prendre son temps dans un contexte d'impatience garantit de sa part le soin, la minutie, la concoction irréprochable. La présentation - et même la révélation - de la personnalité du premier ministre sont en retard : c'est prouver que le travail est bien fait. Décalage d'un jour entier (peut-être même de davantage au moment où je vous écris, je n'ai pas pris les nouvelles) pour le dévoilage du nouveau gouvernement. Moi j'aurais pensé que cela traduit un gros labeur en coulisses, de grosses difficultés à choisir du personnel taillé selon le modèle annoncé, càd être foncièrement de droite et en même temps ayant l'air de se rallier à une autre nuance. Mais on nous dit qu'il s'agit de passer au peigne fin les déclarations d'honnêteté dans la reconnaissance de leur patrimoine chez les futurs ministres : alors on comprend que le passage à la loupe, accompagné de sérum de vérité, prenne du temps. Toutefois, ça sonne si étrangement comme du conte de fées, cette justification-là, qu'on a du mal à y croire...

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens