Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 10:37

 

 

            L’un des avantages des crises entre membres d’une même association ou d’un même groupe, c’est la connaissance approfondie des ressorts de l’âme humaine que cela vous apporte. Dans le climat de banale cordialité qui prévalait au départ, vous ne perceviez guère – d’ailleurs pourquoi l’auriez-vous regardé de près ? – les desseins qui s’élaboraient, les ambitions qui couvaient,.les  hostilités qui se dessinaient. Même quand les conflits sont devenus impossibles à ignorer, même quand le ton de relations s’est fait grinçant, même quand vous constatez que les voies souterraines donc invisibles ont abouti soudain à votre mise en danger, voire votre exclusion, vous traversez une phase d’incrédulité dont profitent les autres. Vous découvrez du fiel là où il n’y avait que bonne humeur, mensonge là où vous sentiez sympathie et partage des vues, jalousie là où vous sentiez .une bonne grosse camaraderie. Du coup, à observer rétrospectivement la démarche de cette métamorphose de cloporte, vous vous rappelez telle remarque que vous n’aviez pas comprise, tel commentaire qui vous avait laissé sans réplique, telle façon d’agir inattendue et déjà choquante. Avec, par-dessus, une once de forfanterie et de vanité que vous aviez prises pour de la plaisanterie. Eh !bien vous aviez tort, George Dandin. C’étaient les travaux d’approche, c’était le grand dessein sournois qui montrait le bout de l’oreille. Le voilà éclos au grand jour, ce grand dessein de traîtrise qui vous piétine, il est même d’emblée réalisé. Devenir le porte-parole, le symbole, le pensoir des cloportes, n’est-ce pas une ambition louable qu’il convient d’applaudir ? Bravo, Jacques ! Félicitations !

 

 

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens