Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 09:03

          Quand on accuse Pénélope de n’avoir rien fait chez nous en guise de tapisserie, donc de ne pas avoir de tapisserie à nous montrer, Ulysse, les yeux mouillés pour faire vrai, se porte garant qu’elle a travaillé sans relâche. A la manière antique, un chœur de fidèles avec bouquet de roses blanches entonne un péan de victoire et de soutien : dimanche après-midi, c’était beau. On croyait déjà au complot, comme pour chacune de ces têtes couronnées harcelée par la justice, ce troisième pouvoir aux Etats-Unis qui voudrait bien, « cheux nous », se hisser au troisième tiers de la gouvernance. C’était beau et émouvant. Mais dès le lundi matin, la grisaille recouvre le paysage. Interrogés séparément, les époux  Fillon se coupent peut-être malgré une préparation intensive, en tout cas rien d’éclatant ne ressort, les masques impassibles cachent peut-être un certain abattement. De plus, Ulysse prétend qu’on le vise en attaquant son épouse : patience ! en cherchant aux alentours de la tapisserie on trouve  tout ce qu’il faut pour le viser directement, des fausses factures, des faux emplois, des fausses présidences, des fausses directions… Seules choses vraies : les sommes empochées. Je sais bien que ça n’est pas grand-chose si on évoque le déficit de la Sécu ou la dette de la France, mais tout de même. ………….

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens