Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 09:44

         Lorsque j’enchaîne (souvent) deux films, voire trois (mais c’est exceptionnel) par soirée, ce qui me fait largement déborder la mi-nuit, je n’appelle pas « veiller » ce prolongement d’activité. Je réserve le terme pour l’activité politique, lorsqu’elle s’impose. J’ai donc veillé hier passé minuit, histoire de voir (et d’entendre) ce que Fillon avait à dire dans son premier meeting de campagne. Je vous assure que j’avais déjà tout entendu ! L’utilisation du langage de la rue pour citer le ras-le-bol des citoyens, la profession de foi gaulliste, patriotique, chrétienne et même catholique, c’était du tellement déjà entendu que par moments je pouvais compléter les phrases. Je savais où il allait faire une pause, attendant des hourras qui ne se décidaient pas (et c’était drôle, parce que d’habitude les applaudissements couvrent les fins de phrase quand l’enthousiasme soulève les foules, mais là rien de tel : l’orateur s’arrêtait et attendait patiemment que la foule s’exécutât, elle le faisait sur ordre et par mécanique, oui c’était drôle). A telle enseigne que je me suis demandé si je ne souffrais pas d’hypermnésie. Du réchauffé, en somme, du passage au micro-ondes, et pas du tout un grand courant impétueux qui vous emporterait dans ses plis (d’autant que pour m’emporter dans ses plis Fillon aurait passablement du mal). Les commentateurs immédiats en étaient même un peu   surpris, de toute évidence déçus de n’avoir rien de neuf à se mettre sous la dent sauf cette obstination de façade à ne pas dévier, à rester droit dans des bottes empruntées à un autre. Le choix du 29 janvier pour la prochaine offensive, en plein champ de bataille des primaires des autres,  est judicieux, mais il va falloir renouveler le propos, modifier au Korrector, contourner des proclamations téméraires devenues gênantes, trouver des étiquettes pour recouvrir les mensonges ou propositions à double tranchant… Ah mes belins-belines, c’est compliqué, la politique.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

denis 12/01/2017 22:59

Dame Lucette, je vous renouvelle mes meilleurs voeux, le mien (et le plus beau à mes yeux) serait que ceux de Fillon ne puissent se réaliser. Le meilleur des mondes à la sauce Fillon rallongée avec un peu de sarkozysme, une potion indigeste et amère pour la majorité des français! Amitiés.

desidéesetdesmots 17/01/2017 12:06

Bien d'accord avec vous pour rejeter loin de nous la sauce Fillon! Elle vous a un vieux goût de réchauffé d'avant la guerre de 14... On y trouverait même une touche d'antidreyfusade fort déplaisante. Luttons ensemble, ami, faisons ce que nous pouvons. Ce n'est pas beaucoup, mais tout de même...

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens