Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 09:09

         Oui, je l’aimais, je ne l’ai jamais caché. J’ai eu pendant longtemps dans un tiroir à ouverture fréquente deux grandes photos de lui, l’une dans toute l’illumination du « Yes, We can ! », l’autre, les yeux baissés, concentré dans sa sincérité à vouloir le bien de l’Amérique, juste avant de prêter serment devant le Congrès. Il n’y avait qu’à le regarder, grand, mince,  impeccablement mis, s’avançant de sa démarche souple et élastique vers le pupitre et le micro avec une  aisance unique. Jamais un papier, jamais un bredouillage, toujours une distinction innée. Où il m’avait fâchée, c’était après sa Nobellisation pour la Paix, il n’avait guère eu l’air de faire cas de la nomination et n’avait ensuite rien paru en faire. D’ailleurs le Nobel lui avait été attribué trop vite, il n’avait pas eu le temps de faire ses preuves (mais l’attribution du Nobel est souvent sujette à caution : moi je vois cela au niveau littéraire, aïe aïe aïe… bref passons !). Mais avant de partir, après avoir fait le possible et l’impossible pour aménager les problèmes au niveau des classes défavorisées, il a tenu à dire, enfin, ce qu’il pensait d’Israël : et il a, selon l’OBS, entièrement démoli Nethanyiaou. Je n’en attendais pas moins de lui… Je souhaite que le départ de la Maison Blanche soit aussi beau, aussi simple, aussi humain, aussi cordial, aussi élégant que l’arrivée, à pied et se tenant par la main, de ce couple choisi entre tous…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

denis 09/01/2017 23:51

Dame Lucette, la désillusion est à la hauteur de l'espoir que nombre de démocrates avaient placé en lui. L'obamacare aura été sa seule vraie réforme politique, pour le reste, il a continué à jouer au trafiquant d'armes avec le grand frère israélien, et a sermonné l'Europe pour pouvoir imposer son sens des affaires (TAFTA ou autres).
Sa décision tardive et légitime à L'ONU est un dernier coup de pied adressé à TRUMP et sa politique néfaste.
Avoir apporter son soutien à la belliciste CLINTON pour éliminer SANDERS est pour moi une erreur historique dont les américains paieront le prix fort.Amitiés.

Jolliot 09/01/2017 09:32

Votre amour vous égare. Ce couple n'a pas été choisi, seul Obama a été élu. Belle journée, F. Jolliot

desidéesetdesmots 11/01/2017 17:03

Vous êtes sévère... C'est vrai qu'il aurait pu mieux faire à plusieurs reprises, et cela doit être pris en compte...Je crois pourtant qu'avant longtemps nous allons le regretter, au vu de ce qui se prépare. Merci d'entrer dans le cercle de la discussion!

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens