Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 10:38

         Notre siècle, semble-t-il, s’est tellement enti0ché des chiffres qu’il soit devenu incapable d’accepter une vérité – voire une simple affirmation – sans qu’elle s’appuie de manière indiscutable sur un pourcentage, un relevé de statistique bref une évaluation tonitruante et péremptoire de son invérifiable justification. Regardez une notice pharmaceutique (si vous pouvez la lire sans une loupe) : les chances de guérison ou de troubles annexes, prévus ou seulement suggérés, sont estimées à des pourcentages si vagues que vous pouvez être preneur ou non as libitum, mais du moins la responsabilité du fabricant est-elle couverte. Le moindre ingrédient alimentaire est chiffré, conjointement à ses autres congénères : personne ne regarde ces tableaux d’ailleurs trop petits pour la vue, mais pas un produit, pas un emballage ne contrevient à la règle. Et je ne vous dis pas ce qui se passe au niveau information, donc médias, donc télé : rien n’est avancé sans sa garantie chiffrée, fonctionnaires, agents de service, boulangers, agriculteurs, catholiques pratiquants, chrétiens officiels sans pratique, proportion de petites boutiques ayant fermé leurs portes depuis cinq ans, pourcentage de tuberculeux, de sclérosés en plaques, de cancers du côlon d’ici à 2050 ou de nourrissons morts avant leur première année, tout se chiffre, se compte, s’énonce avec une autorité adamantine. Et les sondages sans lesquels nous ne pourrions vivre, que chaque association, parti, magazine ou mouvement de protestation commande à tel ou tel organisme (selon tendance) s’énoncent fièrement dans leurs différences criantes sur le même sujet : chacun se sert dans l’information qui lui convient, il y en a pour tous les goûts. Et les marges d’erreurs, qui peuvent être d’un comique achevé ! Il est vrai que ça lasse un peu, cette provision de vérités quotidiennes indiscutables  mais avec le programme imminent des primaires puis des présidentielles par derrière on a encore de beaux jours devant soi pour s’énivrer de chiffres faux.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

francis 07/01/2017 10:06

L'énonciation de pourcentages qui me fait hurler de rire, c'est celle des pauvres vieux qui, après être allés se morfondrecomme des rats morts dans une station thermale ont été sondés pour en extraire les 77% qui marchent mieux après avoir subi leur cure... mais on ne nous dit pas à quel pourcentage de validité leur "mieuxmarchure" s'est rapprochée des 100% de quand ils avaient 6 ans...dans ce contexte d'ultra précision, que veut donc dire "mieux marcher "? Insupportable, ce mélange de précision mathématique et de flou même pas artistique...

Jolliot 06/01/2017 18:55

Vu récemment sur un plat préparé à réchauffer - la dernière mention vaut son pesant de cacahuètes:

Contient gluten, œufs, lait céleri, moutarde, sulfites.
Fabriqué dans un atelier qui utilise tous les allergènes.

desidéesetdesmots 07/01/2017 15:08

Si le plat était pour vous, Cher Francis, vous avez dû bien vous régaler. J'avais lu "Denis", à tort, au lieu de Francis... pardonnez-moi, cher Francis : ma vue est comme la nostalgie, plus du tout ce qu'elle était !!!

desidéesetdesmots 07/01/2017 15:06

Si le mets était pour vous, Cher Denis, vous avez dû vous régaler!

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens