Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 10:45

         Plus que leurs réflexions, sarcasmes, traits d’esprit,  dénigrements ou louanges discrètes, j’aime découvrir chez les commentateurs politiques qui passent la journée ou presque à l’antenne des développements psychologiques qui révèlent le fond de leur nature. Sur LCI on a le choix. Ne croyez pas que j’y passe ma vie, accrochée à ses présentations incessantes de l’actu (réchauffée plusieurs fois dans la journée : au moins à chaque instant vous pouvez sauter dans le train en marche et connaître l’essentiel des nouvelles comme si vous lisiez le journal dans votre compartiment. Et tous ces temps-ci, primaires d’ici primaires de là, tout le monde s’en donne à cœur joie pour les pronostics, les blâmes, les mines dépréciatives, les doutes (« Je ne le sens pas, moi », disait ce matin une balladurienne surprise au passage.). Car précisément, à force de voir toujours les mêmes têtes dans leurs discours et appréciations, on se fait une idée assez nette de leur situation politique. Certes ils ou elles doivent rester objectifs, mesurés même si l’enthousiasme les emporte ou si l’indignation les enroue. Mais ils ont des manières de laisser entendre ce qu’ils pensent au-delà de leurs assertions qui relèvent souvent du grand art ; en outre, ils découvrent vite s’ils peuvent baigner dans une complicité distinguée qui leur permet des allusions détournées finement spirituelles ou s’il y a dans leur regroupement dû au meneur de jeu un élément contre lequel il faut promptement tirer à boulets rouges. Et l’allure aussi de l’interviewer dans son caractère officiel – détendue, doucement souriante dans son sérieux, avec une vivacité respectueuse à le suivre si c’est un grand ponte  -- finit par être bien transparentse Ce matin, une belle sirène questionnait un membre du Front national (qu’avait-elle bien besoin de savoir ce qu’il pensait, de Benoît Hamon ? comme si cela ne se devinait point !). Un charme, une aisance, une séduction… des petites moues, des petits gestes de petite fille… Sûr qu’elle ne votera pas Hamon ni même Valls dimanche prochain !

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens