Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 09:23

         Lorsque Guillaume duc de Normandie conquit l’Angleterre en 1095, la reine Mathilde sa femme entreprit par amour de faire broder à ses femmes, au kilomètre,  le récit illustré de la conquête avec la fameuse bataille d’Hastings qui décida de la victoire. Cette admirable tapisserie de Bayeux a fait la gloire de la reine bien que l’ensemble ait été fait par les petites mains (mais la composition d’ensemble est certainement d’elle, ou voulue par elle). C’est un superbe objet qu’on peut contempler au musée, et il montre le nombre d’heures passées à cette broderie minutieuse et parlante. La vertueuse Pénélope, elle, qui refusant de croire Ulysse disparu refusait de se remarier malgré le nombre de ses prétendants, ne nous a pas laissé trace de sa tapisserie : elle y travaillait le jour, obstinément, au vu et su de tout le monde, mais, puisqu’elle avait promis de se remarier une fois la tapisserie achevée, défaisait chaque nuit le travail de la journée. En réalité elle s’activait deux fois plus : est-ce que notre Pénélope nationale s’est elle aussi doublement activée pour qu’il n’en reste aucune trace aujourd’hu ? Auquel cas il serait logique de la rémunérer deux fois : il est temps, me semble-t-il, qu’on considère cet aspect du problème. Toute peine méritant salaire, il faut demander des indemnités pour travail nocturne au profit  de cette timide qui ne voulait pas qu’on vît ce qu’elle avait fait comme travail dans sa journée de salariée et qui n’en laissait nulle trace. En l’occurrence, c’est facile de dire qu’elle n’a rien fait, alors qu’en réalité elle a travaillé double. Il n’est sans doute pas trop tard pour rétablir la justice.

 

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens