Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 11:04

         Si j’ai bien compris, après avoir été élu parce qu’il voulait construire un mur contre les Mexicains et avait décidé en outre de leur faire payer la facture, il avait fallu faire quelques pas en arrière et accepter, du moins en apparence, que le mur soit un simple grillage qu’on ne faisait payer à personne. Une fois en place, Grand Tsar de nouveau change son fusil d’épaule : un mur, oui c’est un mur qu’il nous faut, et qu’ils le payent, dammit !  C’est tout juste le truc du 49-3, pratiqué par le premier ministre avec sévérité et hauteur, que le candidat des primaires renie et piétine avec horreur comme une indigne pratique. La différence, c’est qu’ on ne peut guère ajouter foi à un politicien qui ouvertement brûle ce qu’il a adoré ; si l’article ne meurt pas de sa plus laide mort, ce ne sera pas ledit politicien qui s’en servira de nouveau, c’est bien clair. Quant au sort du mur mexicain, il nous faut attendre l’évolution de la situation pour le connaître : suffit-il d’une simple signature officielle au plus haut degré pour que les travaux s’organisent, que les chômeurs se rendent en chantant sur le chantier de la frontière, que la nation de l’Oncle Sam se sente rassurée derrière sa petite murette ? La Grande Muraille, le Mur d’Hadrien… Prestigieux modèles ! Le dangereux bouffon que l’Amérique vient de se choisir comme pilote ambitionne d’ajouter son nom à celui des constructeurs du béton éternel ; mais les autres, avec leurs énormes chapeaux boucliers, leurs arcs et leurs flèches de primitifs, ne vont-ils pas les harceler à mort pendant les travaux ? Suivons bien ce feuilleton, il complètera agréablement elui de Pénélope.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens