Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 16:03

         Ah ! ces semaines anglaises… Comme le nom ne l’indique pas, elles devraient être essentiellement consacrées au sport. En fait, ils s’empilent bien tous à la queue leu leu, ces sports dont la frénésie chez nous est grandement redevable aux traditions anglo-saxonnes, avec des variantes, puisque par exemple le foot est censé être un jeu de gentlemen pratiqué par des voyous, tandis que le rugby, à l’origine un sport de voyous, est pratiqué par des gentlemen (ou peut-être est-ce le contraire : j’ai bien pu confondre les deux formules bien que les ayant souvent entendu dire, et pour ma part je n’ai pas d’opinion perso pour rectifier le tir). Moi ce que j’aime, c’est à l’occasion d’un coup d’œil sur l’écran au passage, les quelques secondes où s’empilent les buts, spectaculaires ou en mitraillette : ces raccourcis sont précieux pour éviter les temps morts. Les autres sports auront aussi leur place, et le lundi matin les chroniqueurs du cru auront du mal à parler d’autre chose. Pourtant les choses ont continué en parallèle. Ainsi par exemple se sont opposées deux formules de campagne, ici un grand meeting avec plus de 2.500 participants et des flopées de petits drapeaux s’agitant à la brise, et ailleurs une sobre réunion d’une petite centaine de fidèles déjà en deuil. Et Pénélope continue à se débattre avec sa tapisserie : elle voudrait bien la défaire maintenant mais précisément elle n’a plus le droit de travailler en secret. Et Trump continue à se décider par pile ou face, je veux dire naturellement par pile d’abord puis face tout de suite après, avec des façons de faire et de dire qui lui sont personnelles. Nous n’avons pas fini d’apprendre avec lui, même sans envie de suivre ses méthodes.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens