Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 09:46

         Pas besoin, mes belins-belines, d’être un grand chef sorcier pour prévoir qu’il y aura bientôt un écoeurement absolu, une indigestion carabinée de tout ce qui tourne autour de ces primaires. On  attend déjà de voir si, concrètement, elles seront aussi bien organisées que celles de la droite (celles qui, il y a quelques années, avaient plébiscité Montebourg, avaient bien été techniquement réussies, mais… y a-t-il encore autant de vaillance et de zèle dans les rangs du PS qu’avant la décrépitude de sa bonne santé ? Au lieu d’une droite silencieuse qui rongeait son frein en silence et à laquelle on a offert soudain le devoir joyeux d’exprimer en quelque sorte sa fidélité au trône et à l’autel, la gauche ne ressent-elle pas la lassitude de tant d’efforts vains, de tant de manifestations de colère, d’indignation ou de désespoir jamais entendues, au contraire toujours réprimées par ceux qu’elle avait portés au pouvoir en croyant qu’ils la protégeraient ?). La situation ne relève pas d’une géométrie variable mais bien d’une algèbre à trop d’inconnu(e)s :  quel est en effet le vrai visage de ce nouveau et débonnaire chien de berger qui il y a peu montrait rageusement des dents de loup au cours d’agissements quasi mussoliniens ? Et ces funambules qui se déclarent juste un peu de gauche (y faut c’qu’y faut) en évitant le socialisme mais se situent au milieu, donc au centre, sous la protection du Puy du Fou, font de curieuses prestations sur des scène parisiennes ou provinciales avec l’œil percutant (oui) de ce banquier de la BNP sur des affiches d’il y a une quinzaine d’années qui vous disait goulûment « Votre argent m’intéresse »… Et les philosophes accourant de Suisse ? Et j’en passe, mais la tête vous tourne.

 

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens