Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 09:39

         Ce hargneux petit pays d’Israël, ce genre de grenouille qui tient à se faire passer pour un bœuf (et qui pour le prouver au monde piétine, rue, laboure en soufflant le feu par les narines tout centimètre carré de terre arabe - et naturellement arable – à sa portée) donne depuis quelque temps l’impression d’un roquet cerné dans son coin qui rage et bave de haine en ne sachant plus de quel côté se garer le premier, ou peut-être d’un blaireau encerclé dans son trou. Il semble en effet qu’un déclic se soit  produit dans l’attitude planétaire à l’égard de ce dernier arrivé à l’assemblée des nations et qui refuse qu’on en accueille d’autres derrière lui en mordant avec ingratitude la main qui l’a hissé au niveau souhaitable. Sitôt intégré il a tenu à montrer qu’il n’en ferait qu’à sa tête, qu’il continuerait à mordre sans écouter ni remontrances ni prières ni objurgations ni menaces. Après tout c’est lui qui détient la menace de toutes les forfanteries, de toutes les ignominies, de tout un effroyable potentiel de haine garanti par ses œillères... Mais voilà que la planète semble se secouer, comme sortant d’une hébétude provoquée par un mystérieux et insidieux empoisonnement. Et du coup, se frottant les yeux, elle commence à voir clair, à voir les tortures qu’elle avait prises pour des châtiments de bon aloi, à voir les vols qu’elle avait pris pour des débuts de marchandages, à voir les mises à mort qu’elle avait prises pour du cinéma. Le hargneux petit roquet, non habitué à la discussion ni au questionnement par les autres, s’étrangle de rage à découvrir que le monde entier le méprise et le condamne moralement, avant d’en venir à l’expression concrète de son changement de mentalité. Pauvre petit roquet ! Vous allez voir que je vais arriver à le prendre en pitié !

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

denis 29/12/2016 13:48

Dame Lucette, l'Europe a laissé tomber la Palestine, souvent pour des raisons mercantiles, pas seulement par peur des représailles du "grand frère" Benjamin. C'est un territoire dont on ne parlait quasiment plus dans les médias, avant la résolution de l'ONU.
Il est par ailleurs tristement déconcertant, de voir tant de nos politiques (en premier lieu notre petit timonier et son sergent chef) exiger que Poutine se plie aux sanctions européennes, tout en dépliant le tapis rouge à l'arrivée du "grand frère"!
La morale est relative dans le monde du spectacle, pour mieux servir les intérêts de gens immoraux.
Godard dans "socialisme:le film" illustrait parfaitement, par un bref avertissement en un seul plan, l'abandon de la Palestine par nos politiques. Amitiés.

desidéesetdesmots 29/12/2016 16:53

Cher Denis,
heureuse de vous retrouver. Désolée de ne pas connaître ce Godard si inspiré (tragiquement) dans la direction que nous déplorons avec tant d'amertume. Bien à vous et tous mes voeux.

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens