Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 09:31

         C’est la première fois dans l’histoire que les Etats-Unis n’opposent pas leur veto à une résolution condamnant Israël à tenir compte du jugement des autres nations du monde. Oui, une grande première… N’est-elle possible que parce qu’ Obama doit quitter ses fonctions, donc ose ébranler enfin une position jusqu’alors inamovible au grand dam des Palestiniens ? Ce soutien inconditionnel et aveugle offert à une nation qui se complaît à narguer les autres et à dédaigner tout ce qui ressemble à un sentiment d’humanité ou de justice finissait par soulever l’irritation des observateurs extérieurs, aux yeux desquels tout problème devait avoir sa solution spécifique après examen et évaluation (cette attitude obstinée me rappelle celle d’un membre du jury du Goncourt qui, farouchement Gallimard, ne voulait connaître chaque année que le roman Gallimard pour ne pas se laisser impressionner par d’autres – authentique). Il est évident qu’un jugement tenant compte de l’équité et d’une saine objectivité change la donne : du coup on commente, on change de position, on questionne, bref on se met quelque peu en mouvement. On s’ouvre timidement à l’espoir d’un règlement des problèmes qui se ferait en pleine lumière, argument contre argument et non point  blindés contre cailloux. On a l’impression qu’un mécanisme bloqué (rouillé peut-être, mais plutôt coincé par la malveillance)      vient de se libérer d’une entrave malfaisante et que la remise en route des engrenages (pas facile, certes, d’abord grinçante et heurtée, mais peu à peu réalisable) va permettre à toutes les cartes d’être étalées sur la table. Une grande première, je vous le dis, mes belins-belines…J’ai le cœur battant dès que j’y pense.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens