Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 09:40

 

 

         L’UNESCO, sans doute moins lente à s’ébranler que l’ONU dès que se pose un problème concernant le patrimoine du monde, donne depuis quelques mois des signes non ambigus de sa lucidité vis-à-vis de la Palestine occupée que l’occupant réduit à une peau de chagrin à bout de souffle. Elle a d’abord reconnu l’Etat de Palestine, histoire de démontrer à Israël qu’il n’y avait pas devant lui que des plateaux à moutons et des populations nomades ignorant leurs droits à demeurer sur leur territoire ancestral. Voilà qu’elle vient de s’intéresser au devenir d’une nation au passé et  à la terre chargés d’histoire, dont l’occupant rase tous les vestiges existants pour bétonner de l’israélien à leur place. Et elle a haut et fort (mais c’est comme l’ONU : qui l’entend ? qui l’écoute ?) exprimé son mécontentement de ces pratiques négationnistes qui voudraient prouver à la planète que les Palestiniens n’ont jamais rien  eu à faire en Palestine. Divers lobbies sis aux USA se sont émus et remués devant cette constatation officielle contre laquelle ils s’inscrivent en faux, lequel soutien a permis à notre cousin presque frère d’adopter le ton pleurnichard des victimes expiatoires : comment peut-on se pencher sur la  condition des Palestiniens, alors qu’Israël menacé de toutes parts est injustement jugé et mal aimé, accusé de forfaits imaginaires, exposé à des tirs de rockets incessants auxquels sa faiblesse d’armement et d’organisation policière est incapable de répondre avec la vigueur qu’il faudrait ? Le dialogue de sourds va sans doute continuer longtemps, car, notre cousin presque frère l’a assuré avec virulence, le mot apartheid n’existe pas dans le vocabulaire hébreu, l’ancien ou le nouveau, et à Tel-Aviv on ne parle qu’hébreu. Dont acte.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Adrienne 08/11/2016 18:35

Je constate que de plus en plus de responsables politiques souffrent du syndrome de Caliméro... et ça me déplaît fort (malheureusement, ça semble marcher)

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens