Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 10:29

         Mettre bout à bout, donc dans la foulée, avec des préparatifs distincts pour chaque événement, la prise de sang à jeun puis le vétérinaire pour les quatre premiers chats de la troupe (vaccins coryza, typhus, maladies nouvelles en –ose dont les spécialistes des laboratoires découvrent une ou deux variétés tous les ans pour étendre à l’infini le champ de leurs nécessaires interventions), cela représente, croyez-moi, un joli tour de force. Non pas pour ce qui touche à la prise de sang : elle doit se faire à jeûn, cela entraîne donc de savants timings en plus de la parfaite maîtrise de ses fonctions naturelles, mais ça peut se négocier sans trop de bobo. C’est pour la visite du véto que les choses se compliquent. Il faut sélectionner les minets selon l’ordre des fournées (et à partir de la Toussaint ces fournées s’enclenchent selon un calendrier inexorable) et, faute de leur faire accepter l’idée qu’un vétérinaire (et surtout le nôtre) c’est absolument gentil, indolore et bienveillant, je dois les enfermer pour attendre le passage du praticien. Encore faut-il les apparier selon les caractères et les atomes crochus : je ne vois guère Papy et Bulle enfermés dans la même pièce, laquelle en outre doit être aussi peu meublée que possible au cas où il faudrait se livrer à une course à l’échalote). Voilà les données de base – il faut parfois improviser des remplacements selon les disponibilités des minets, certains prenant la tangente dès le matin, comme s’ils sentaient dans l’air du dehors que la médecine préventive allait s’ébranler jusqu’à eux. Oui, un rude planning ce matin. Mais je fais front vaillamment : je pense aux affres des préparatifs de brossage et de reluisance qui doivent en ce moment accabler nos deux champions, puisqu’ils devront ce soir à la fois montrer au monde l’efficace originalité de leur programme, démolir les propositions adverses, étaler leur audace sans aller trop loin et sourire à belles dents à l’ennemi tout en lui souhaitant une retentissante élimination. C’est tout de même autre chose que faire vacciner ses chats !

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Adrienne 24/11/2016 15:42

Vous me faites bien rire et j'espère que les opérations se sont déroulées au mieux pour tous les participants, vétérinaire compris ;-)
C'est bien qu'il vienne à domicile, mes chats ont toujours détesté les déplacements en voiture (et les visites préventives ou curatives)

ddesidéesetdesmots 25/11/2016 15:46

Tout a été parfait sur l'ensemble du front, à l'exception d'une morsure pour la main munie des instruments de torture ('et du fait inattendu de la plus petite, de la plus douce, de mon Hysope si câline! Je crois - car elle regarde la télévision - que l'effervescence des bagarres politiques lui a tout d'un coup donné l'envie de s'exprimer!).... Bien à vous. ::-) . (J'essaie de vous copier, il y a déjà si longtemps que cet envoi de sourire me ravit!)

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens