Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 11:30

         Rarement aura-t-on baigné  dans un contexte de votation, comme disent les Suisses, aussi intense. Quand on pense que tant d’électeurs boudent les urnes qu’on met obligeamment  – et avec insistance -  à leur portée pour les occasions traditionnelles, et qu’une frénésie d’expression politique s’est emparée de la population au point que la gauche est allée, me dit-on, voter aux primaires de la droite (gare aux mesures de représailles si les primaires de la gauches arrivent à se mettre en place) on ne sait plus que penser, comme les marquises de Marivaux lorsque leur cœur se met à battre.. La variété des spectacles a de quoi frapper : jeu à cinq ou six, saucissonnage des questions et temps de réponse, sondages, calculs (on a même pu voir les sondages évoluer dans l’heure, c’était fascinant comme un tour de prestidigitation), réduction des six appelés à deux élus,  lutte à mort, reprise du combat en semaine en face à face, effleurement au passage des attaques directes qui font tout de suite moche dans le paysage moral, enfin, avant la guillotine dominicale, cet aimable badinage entre Alain et François tout sourires, même pour reprendre l’autre sur un ton enjoué ( Mais comment ? ai-je jamais dit ça ? qui a bien pu dire… ?) avec poignée de main courtoise mais brève au début et, en fin de course, shake-hands prolongé (comme on dit en franglais) où passent tant de choses bonnes et mauvaises, vraies ou fausses, voulues ou non… Je ne vous recontacterai plus avant cette exécution, mais les sondages remous bagarres du week-end vont encore aller leur train. Qu’on se rassure d’ailleurs ! Comme dans le monologue des Conscrits de Saint Marciau (« au tombe roide mort, au se r’lève : point de maux »), le mort et le vif  de dimanche soir seront copains comme cochons, oui, deux doigts de la main, dès le lundi matin pour travailler ensemble à des lendemains qui puissent enfin chanter…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Adrienne 25/11/2016 20:36

En effet, des amis français se déclarant de gauche votent tout de même pour les primaires de droite (ce qui m'a fait me poser des questions sur l'organisation bizarre, aux yeux de Belges, de ces élections, et bizarre aussi que ce vote leur coûte 3 euros ... j'en suis encore baba et je vous remets un clin d’œil, vu que le baba est votre dessert fétiche;-))

desiodéesetdesmots 26/11/2016 12:07

Chère Adrienne, oui, la situation est insolite! On n'a jamais été pareillement abreuvé de déclarations politiques, interviews, commentaires, débats et tête à tête...Vous me donnez l'idée d'y consacrer un blog - ou deux! Grand merci, amitiés.

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens