Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 10:23

         Ces primaires de la droite, annoncées avec éclat depuis longtemps, devaient permettre de hiérarchiser un peu les concurrents aux commandes du parti, chacun des chefs ou sous chefs voulant prendre la tête et disposant d’une cour dont chaque membre avait les dents longues : autour de cette idée de tri les ambitions se sont consolidées, nombreuses. Pour être à la tête du parti, puis de la France dans la foulée, les stratégies se sont affrontées aussi brutalement que les personnalités. L’organisation de ces primaires (et celles de la gauche leur donneront la réplique en janvier, toujours dans le même but : récolter le plus grand nombre de voix dans le pays pour pouvoir s’appuyer sur des forces concrètement reconnues) a été techniquement impeccable. Vote vivement sollicité par les membres de la même famille politique : un chef s’impose, l’autre s’incline et se met à sa disposition… C’est donc tentant pour certains votants de gauche d’aller mettre leur grain de sel au cœur de la famille : une fine stratégie des adversaires politiques permettait d’influer sur le choix, non d’un représentant de leur mouvance, mais, en limitant les dégâts futurs, d’aider massivement au triomphe du « moins pire » pour eux (en l’espèce, Juppé plutôt que Fillon, une fois le spectre de Sarko éliminé par tout le monde). De là à verser 3 € pour couvrir les frais d’organisation…Je crois qu’une rondelette somme est ainsi tombée dans la cassette de couverture des frais...

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens