Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 09:20

         Je pourrais, oh oui je le pourrais bien,  transporter mes débats sur la place publique. Je veux dire, non pas mes positions sur les grandes questions dont j’aime vous entretenir, mes belins-belines, au gré de l’actualité ou bien entendu de mes humeurs, mais amener à la lumière du jour mes discussions internes, les expliciter, les démêler, dans une certaine mesure me justifier si j’ai tort. Cela arrangerait-il les affaires ? Je ne le pense pas. Lorsque des dissensions sérieuses éclatent au sein d’une assemblée, c’est, j’imagine, qu’un contentieux s’est constitué peu à peu,  a pris forme à partir de constatations étonnées, puis de mécontentements plus fréquents, puis de discours rentrés ou d’apostrophes mal formulées, et qu’enfin, après une phase d’aigreur et d’impatiences répétées, on en arrive aux échanges sans charité et aux éclats de voix. Tout est alors visible, audible, presque tangible : manifestement on pourrait chercher des témoins, solliciter des avis objectifs, demander un audit qui apporterait toute la transparence souhaitable. A quoi bon, mes agneaux ? C’est bien difficile de recoller les morceaux, il faut la colle qui convienne, l’habileté de doigts qui ne tremblent pas, le savoir-faire et l’application, le passage  du temps, aussi… Tout cela fait beaucoup de choses....Et les affaires humaines, c’est autre chose comme matériau que de la faïence ou de la porcelaine.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens