Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 09:34

         On s’occupe de temps à autre, plus ou moins mollement, de défendre les populations de l’Amazonie dont les hécatombes d’arbres suppriment allègrement les ressources nourricières et vivrières, outre qu’elles opèrent la dérégulation tragique et irréversible de l’équilibre planétaire. Mais je ne m’aperçois pas qu’on parle du supplice prolongé depuis plus de soixante ans, de la Palestine qui est en train de mourir. Vous en entendez parler sur nos médias si distingués, vous ? Moi pas. Pourtant, à partir d’un territoire officiellement reconnu en 1946 – imaginez un peu la forme de la Corse -  à force d’en amputer, d’en annexer, d’en envahir, d’y installer indûment plus de 700.000 colons qui démolissent les maison palestiniennes pour les reconstruire pour eux, qui détruisent les plantations d’oliviers au moment de la récolte, qui détournent l’eau à leur profit dans des conditions éhontées et criminelles, la Palestine ne comprend plus comme territoire que quelques îlots fragmentés (plus, bien entendu, la bande de Gaza réduite à sa plus simple expression pour mieux être martyre, affamée, étouffée, privée de tout et de tout secours étranger jusqu’à l’aboutissement programmé de son agonie) oui, à force de tortures en tout genre, de haine, d’injustice, de violence, de forbanterie pratiquée à la face du monde par un  état voyou, la Palestine est à l’agonie. L’emprise d’Israël sur le reste du monde est telle que personne n’ose valablement affronter ce nazisme nouveau qui s’applique à copier l’ancien. Pourtant, si tout le monde s’y mettait ? ensemble ? si les médias, ensemble, donnaient le la ?

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens