Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 08:28

         Il n’est pas nécessaire d’évoquer la chanson du maçon chantée par la voix de Maurice Chevalier (qu’y a-t-il là-bas au fond ? On ne suit pas ? Je ne peux pas m’arrêter à chaque instant pour entrer dans les détails de vos insuffisances, mais regardez dans les livres d’histoire où on vous parle de Vichy, Pétain et Cie : vous trouverez Maurice Chevalier et son engouement pour Travail, Famille, Patrie) pour se sentir tonifié lorsqu’on aperçoit une maison en train de s’édifier : on bâtit, c’est bien, c’est signe de santé – « Quand le bâtiment va, tout va ». Mais ça dépend du pays, finalement. Ne venez pas me dire qu’en Israël tout va bien puisque les colons construisent : construire sur des ruines, et des ruines qu’on a effectuées soi-même avec son bulldozer et la protection de l’armée (c’est donc bien vrai que Tsahal a une mission protectrice ? Vous savez, je ne l’aurais jamais cru) ça ne peut pas s’appeler du beau travail, c’est même ignoble. Vous iriez faire sauter la maison de votre voisin, vous,  sous prétexte qu’elle est sise, comme on dit, au milieu d’un bel espace arboré qui jouxte le vôtre et qui vous fait envie ?  afin que, une fois débarrassée de ses habitants ainsi poussés hors champ (n’importe où, s’ils trouvent), vous puissiez en prendre possession aux yeux du monde entier et reconstruire à votre idée ? Bien sûr que non, je vous fais confiance (d’ailleurs si vous êtes d’avis contraire, je vous prierai de suivre les flèches indiquant la sortie – merci). Mais un bulldozer peut aussi servir à autre chose que démolir une maison : une nouvelle application par les commandos de choc israéliens vient de voir le jour. Avec un bulldozer on peut éventrer une citerne, on peut la combler, c’est un nouveau jeu sur le billard   cisjordanien. On pourrait même imaginer des concours entre équipes, puisque tant qu’il restera une goutte d’eau en Palestine pour les Palestiniens, ces pauvres Israéliens n’auront jamais la paix, avec tout ce pain sur la planche.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens