Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 08:51

 

         C’est une piteuse incitation à admirer Duvivier que de présenter La Belle Equipe comme son chef-d’œuvre : on se demande avec consternation ce que doivent être ses films  qui ne sont pas ce chef-d’œuvre, et quand on a, entre autres, le souvenir des Don Camillo en effet on peut frémir. Il y a d’abord la conviction qui, normalement, doit soutenir le film en en faisant le reflet de l’époque, et on s’étonne de voir Duvivier s’intéresser à ce moment historique inspiré par le Front Populaire – mais la version pessimiste restaurée (seule ?) laisse transparaître son manque d’élan personnel, après avoir sacrifié à la constitution sympathique d’un groupe de travailleurs enfin libres d’œuvrer ensemble à une réussite exaltante mais condamnée en son essence. Le tout devient un horrible mélo où la bonne franquette pour « faire à l’ordre du jour » se joint au pire scénario sentimental avec Gabinages d’époque et garce fatale ignorant malgré ses roulements d’yeux coquins l’ABC de la nuance élémentaire. Même pas utilisable comme documentation sociologique : les sentiments sont faux (et font jouer les personnages de manière atroce) et les mouvements de foule (les ouvrières s’égaillant hors du car, les jeunes femmes en tenue de dimanche pour l’inauguration de la guinguette) sont piètrement réalisés. On est loin de Renoir, si loin… Et, côté simplement artistique, ce n’est pas La Fin du Jour  qui va relever ce niveau plancher : certes un rassemblement de vieux comédiens doit ignorer le naturel et parler théâtre, mais précisément il faudrait présenter cette « déformation » due au métier avec doigté et finesse, ce qui est loin d’être pratiqué ici. Je ne croyais pas être aussi déçue, donc si sévère dans mon jugement, en retrouvant La BelleEquipe qui m’avait plutôt laissé une impression acceptable à la vision de naguère.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens