Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 10:27

         Parlons-en encore, oui, puisque le monde entier va en parler au moins encore aujourd’hui . Ils sont tous là-bas, la mine contrite, les larmes ouvertement ravalées, les embrassades se faisant d’une étonnante tendresse. Bill Clinton là depuis un jour déjà, par affection personnelle, en grande kippa noire (faut ce qu’y faut), la foule des autres (tout le gratin occidental, même des têtes couronnées ou assimilées, ça devrait tenter les djihadistes du coin). Je ne comprends d’ailleurs pas que les pays islamistes s’abstiennent de venir congratuler la dépouille : certes le défunt avait participé aux accords d’Oslo (ces accords anciens et obsolètes qui reconnaissaient à la Palestine le droit d’exister), mais puisque Rabin avait été assassiné en essayant de les mettre en pratique lui-même, autre prix Nobel de la Paix, n’avait qu’une chose à faire : reprendre le flambeau et continuer - s’il l’avait fait les choses ne se seraient certainement pas dégradées pour la Palestine comme elles l’ont fait malgré tous les efforts trop lointains du monde juste. Une chose à faire, oui : faire respecter les accords d’Oslo, et c’eût été un vrai titre de gloire, une vraie raison de l’admirer, une vraie justification de son Nobel. Il a eu peur de choisir cette voie, l’exemple tout frais de Rabin assassiné l’ayant refroidi ; il a préféré bricoler dans la politique locale, c’est en fait ses 93 ans de survie tranquille qu’on célèbre aujourd’hui. Pas moi : je respecte toutes les opinions, mais je ne tolère pas les lâchetés ou les compromissions de ceux qui trahissent leur idéal ou leur mission (suivez mon regard).

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens