Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 09:57

         Ne croyez pas d’ailleurs que je réserve exclusivement mes foudres à la médiocrité de la production française contemporaine. Le cinéma américain, malgré la sympathie que j’ai pour lui, en prend pour son grade lorsqu’il le mérite. C’est ainsi que Furie, dont je n’avais jamais entendu parler, se fait épingler au tableau des indignes. Je l’avais laissé sur mon petit écran comme le second de la soirée, par flemme de prendre ma télécommande et surtout par flemme d’aller me coucher. Brian de Palma et Kirk Douglas, tout de même : on pouvait tenter le coup, même sans conviction absolue. J’aurais dû me méfier de John Cassavetes : depuis Rosemary’s Baby, il se complait  tellement dans les rôles sataniques que la puce m’aurait dû venir gratter l’oreille. Mais le démarrage était convenable : qu’allaient devenir ces deux adolescents doués d’une telle force de concentration mentale qu’ils agissent sur leur entourage (saignements de nez impressionnants, marques de brûlures laissées par le contact de leurs mains…) ? Lorsque la lévitation au plafond intervient, c’est trop tard : vous comprenez que vous avez été eue par un scénario d’un fantastique minable, celui de la lamentable chaîne des morts-vivants (sur laquelle pourtant vous ne vous étiez pas aventurée, on vous a eue par surprise). Il ne manquait plus que le regard trahissant l’intervention de Satan derrière les apparences (ces yeux d’un bleu soudain opaque et en même temps flamboyant faits pour donner le frisson aux âmes faibles) : mais comme cette révélation, soulignée d’explosions et de flammes infernales, est le couronnement de l’œuvre, c’est trop tard, je vous l’ai dit. Vous n’avez plus qu’à aller au lit, mais vous avez perdu près de deux heures de sommeil, Vous pouvez en garder une dent à Brian de Palùma et, tout aussi bien, à Kirk Douglas dont on se demande bien ce qu’il est venu faire dans cette diablerie.grotesque.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens