Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 13:25

         Paf ! Voilà encore le parpaing  Macron qui dégringole du mur,  que c’était même déjà un mur rudement fissuré, à preuve trois ministres qu’avaient pris la clé des champs (ça faisait déjà un bon bout de temps, pourtant ils continuaient tous les trois leur petit traintrain de discours dans la coulisse, mais attention ! pas pour cimenter l’union, pas du tout, au contraire pour faire entendre des voix de critiques en s’arrangeant pour proclamer que les choses n’allaient pas pouvoir durer plus longtemps). Sûr et certain que n’importe qui qui se trouverait à la tête de l’Etat depuis plus de quatre ans aurait tout juste l’idée d’en finir au plus vite et d’aller planter des choux et des capucines dans son carré de culture bio. Mais faut croire que le présent timonier a rudement envie de se cramponner : tout le monde le bourriaude, on le siffle quand il va prendre son bain de foule qu’il en ressort à peine mouillé, avec des œufs sur le pire de ses ministres qui marche à ses côtés, c’est la veste du ministre qui prend mais c’était peut-être bien le chef qui était visé. En tout cas il continue à parler, il se montre même tout le temps, dès qu’il y a quelque chose qui passe de travers on le voit, il parle à la France, il dit rien du tout, ça n’arrange pas la courbe du chômage depuis près de quatre ans, justement, qu’il nous annonce que ça recule et qu’on est en pleine embellie. Y n’y a vraiment que lui qui ne voit pas les choses, ses sous-fifres ils lui disent rien, lui y voit tous les matins sa même fiole dans sa glace donc c’est la preuve que rien ne change, il voit donc pas pourquoi il ferait autre chose que ce qu’il a toujours fait depuis quatre ans : faire des promesses et tout de suite agir en sens contraire, se réjouir que tout aille vers le mieux, pas voir qu’autour de lui les rangs s’éclaircissent et que même ses rats fidèles quittent le navire. Ceux qui restent sont pas contents que Macron ait tout abandonné, pasque ça va faire un concurrent de plus pour la Présidence et que ça risque de gêner notre accroché qui se cramponne. Au final y en a que deux de contents (le reste ils rigolent) : le chef pasqu’il affûte déjà ses armes pour repiquer au truc, et M’sieu Sapin, qu’ a enfin obtenu son jour de gloire mais que c’est piteusement plutôt que dans la gloire. Tant pis : tout ce qui se ramasse c’est bon à prendre.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Myrto 09/09/2016 10:42

Merci pour "bourriauder" !

desidéesetdesmots 12/09/2016 10:32

N'est-ce pas, chère Myrto? Il y a tant de beaux vieux mots qu'il ne faut pas laisser perdre!

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens