Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 10:26

                   Vous savez tous ce qu’est une atmosphère de fête de village, faite de menus éléments joyeux – un gamin qui s’échappe pour aller voir les manèges, les ménagères qui se hâtent pour pouvoir se mettre en tenue pas trop tard après déjeuner, les hommes désoeuvrés qui blaguent autour du petit blanc servi à la terrasse, les chiens qui jappent parce qu’ils sentent un courant insolite traversant les rues, les derniers exercices des musiciens dont certains ont déjà mis leur casquette de fanfare pour mieux se sentir inspirés… bref toute l’ambiance de Jour de Fête , en somme, que la terre entière a vu au moins deux fois. Eh bien, mes belins-belines, on dirait que tous les problèmes sérieux ont disparu, qu’il n’est plus question ni de faim dans le monde, ni d’exactions criminelles par les puissants sur les démunis, ni de guerres interminables, ni de chômage, ni du panier de la ménagère : c’est que chacun organise sa campagne pour la présidentielle, chacun à sa manière, par calculs méticuleux destinés à convaincre les plus sérieux, par défilé de pancartes, par harangues sonores dispersées à tout vent…Toute réflexion un peu grave sur l’état de notre société en train de s’effondrer est bannie pour quelque temps : sans vouloir se mettre d’accord bien sûr – mais le fait est là : à eux tous ils créent l’atmosphère -  les concurrents qui surgissent de tous les bords et de tous les coins se lancent dans la bataille, comme si la votation était pour la semaine prochaine…Les programmes vont s’affronter, toujours mirifiques, et tout autant les promesses : «  Il faut, nous allons, je déciderai, la transparence, l’autorité… ». Certains, surtout parmi les néophytes, s’enivreront de leur propre éloquence : reste à savoir si l’ivresse des candidats saura se transmettre aux badauds du spectacle…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

denis 10/06/2016 07:50

Précis de décomposition : Oui Dame Lucette, cette atmosphère fin de règne va provoquer des remous, des surprises une fois
qu'une partie de la population sortira de sa sidération devant les infortunes de notre pays. Une tyrannie de la minorité (politiques et affairistes à leur solde) qui fustige les droits de la majorité, cela ne peut aboutir qu'au fiasco. Lire Tocqueville leur aurait fait du bien. Mais rien n'y fait, ils (à gauche comme à droite) ne pensent plus, ne parlent plus (ils éructent), l'essentiel étant que l'euro de foot se passe sans attentats, et que la France (du football) soit sacrée. Privilèges, privilèges quand tu nous tiens! Amitiés.

desidéesetdesmots 10/06/2016 19:06

Hé oui, cher Denis, on prend un ton humoristique mais en réalité c'est parfaitement affligeant. Cette invasion des nouvelles par l'événement sportif m'accable... On dirait que le navire est en train de couler tout doucement mais que sur le pont les touristes continuent à flirter, à jouer aux cartes, à se passer le temps de manière agréable...Sommes nous donc si peu à être préparés pour un cataclysme? Je veux dire : à être sûrs de son échéance mais sans savoir quoi faire alors?

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens