Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 09:11

         Quand j’étais au fond de mon lit d’hôpital, je n’accordais que bien peu d’importance à ce qui pouvait se passer dans le monde. D’ailleurs personne ne me tenait au courant des mouvements de foule. Et pourtant, comme j’aurais aimé savoir que les remous secouant les protestataires de « Nuit debout » étaient des remous de fond et non de simples démangeaisons d’épidermes ! La loi du travail – qui va tout de même réussir à passer : le recours au 49-3 vient d’apparaître à notre ravi comme un nouveau joujou dont il n’avait encore pas usé, il veut vite s’en servir avant la fin de son mandat car au fond de lui il sait bien que, candidat ou non, il n’y aura pas place pour lui quand on aura vidé les urnes – cette loi sur le travail, donc, qui taille dans les derniers droits des salariés au mépris de tout ce qui leur avait servi de garantie depuis des décennies, est une de ces lois scélérates dont la loi Alliot-Marie avait offert l’exemple, cette loi indestructible que nul n’a le courage de renvoyer d’où elle vient. Et la réforme de l’éducation de son côté ! Pour faire jeune, pour motiver les jeunes et les amener à la culture, « ils » ont trouvé une manière de s’adresser à eux qui prouve leur débilité : ainsi pour rajeunir le ton des dissertations : «  Ta petite amie vient de te faire part de son intention de rompre. Imagine la lettre que tu lui écris pour la détourner de son projet ». Voilà qui est beau, et noble, et émouvant. Comme je regrette de ne plus avoir à faire pareille dissertation… Je te vous en aurais trouvé des arguments, moi !

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

denis 11/05/2016 00:49

Oui dame Lucette toujours aussi lucide, mais seuls les tête de morts siégeant dans leurs forteresses peuvent prêcher ce
genre de débilités. Ils identifient la jeunesse à la niaiserie, ils ne font que simuler un état d'esprit auquel ils ne comprennent goutte!
Mais la bestialité de leur condition de monarques réapparaît dés lors que les(leurs) affaires reprennent.
Le 49-3 est pour une arme (littéralement d'ailleurs) pour tuer les tentatives de révolte (Nuit debout
n'est pas la seule).
Rimbaud, après un bref passage dans la légion, avait eu cette fulgurance visionnaire sur nos sociétés : "Nous entretiendrons la plus cynique des prostitutions. Nous détruirons les révoltes les plus logiques".
Valls et Hollande ne sont pas toujours logiques mais ils savent corrompre et détruire selon leurs intérêts.
Amitiés.

desidéesetdesmots 12/05/2016 15:40

Merci de votre commentaire - et de votre approbation, cher Saint-Cyr. Je suis heureuse de vous lire et de savoir que nous partageons cette triste vision du gouvernement.Bien amicalement.

Saint-Cyr 10/05/2016 23:44

Chère Lucette,

heureux de vous retrouver en bonne forme.
Le 49-3 a malheureusement déjà été utilisé par le tandem Hollande / Valls pour faire passer en force la loi Macron.
Macron, c’est le monsieur qui se compare à Jeanne d’Arc mais si Jeanne avait entendu des voix, Emmanuel, lui en attend.
Portez vous bien et tous mes vœux de prompt rétablissement.
Roland

Adrienne 10/05/2016 09:38

Réserver la culture à une élite, voilà qui n'est ni très socialiste, ni très républicain...
(mais je n'ai pas droit à la parole, je vis dans une monarchie et je lis Voltaire avec mes élèves, qui ne sont pas dupes: "C'est votre copain, hein, Madame?" ;-))

desidéesetdesmots 12/05/2016 16:05

Bravo pour les lectures "osées" en monarchie... et bravo pour les contacts sympathiques avec vos élèves : je n'en attendais pas moins de vous telle que je vous imagine (et je crois bien que je commence à vous connaître, presque "de plante et de racine", comme on dit dans mon cher Marivaux...).

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens