Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 08:29

         Quelqu’un qui ne s’intéresse pas de près au domaine des pétitions, donc qui ne voit pas sur son petit écran, jour après jour, le nombre de points sur lesquels on peut être sollicité dans sa bonne foi ou dans ses indignations de bon aloi, ne peut connaître la joie d’apprendre qu’une pétition pourtant de toute évidence indissociable d’ un coup d’épée dans l’eau venait d’atteindre un chiffre record de signatures – 50.000, 200.000, plus d’un million – et, encore bien plus remarquable, son objectif, puisque ce qui était réclamé par tant de signataires avait fini par toucher les firmes attaquées et avait été accordé de plus ou moins bonne grâce. Ainsi l’utilisation d’œufs de poules élevées en plein air et non en batterie pour toutes les mayonnaises sauf Bénédicta, ainsi la promesse faite par Kroger, le plus grand fournisseur d’œufs sur le marché américain et même  mondial, d’abandonner totalement les batteries. Ainsi la fermeture d’un zoo où les pensionnaires étaient maltraités ou affamés. Ainsi la « débaptisation » d’une école du Mississippi qui abandonne le nom d’un chef du Ku Klux Klan pour adopter celui de Lincoln. Ainsi la suppression d’un arrêté qui condamne une espèce en danger de nos sous-bois, ou du martyre d’un poney de fête foraine chargé pendant quelque seize heures par jour de promener des mômes de tous âges et de tous poids… Tant qu’on ne se heurte pas à des lobbies inattaquables fondés sur le mépris total des bêtes et des gens, on a quelque chance, je vous l’assure, d’arriver à se faire entendre : je pourrais vous en donner de très nombreux exemples, réconfortants puisqu’ils consacrent la force de l’union des individus motivés. Malheureusement, lorsque les firmes font partie du gratin des super gros, dans l’agroalimentaire, le trafic des fourrures ou de l’ivoire, les abattoirs, la pêche, l’élevage ou les pesticides, il faudrait des pressions directes sur leurs têtes décideuses pour arriver à quelque chose (et sur leur vie de préférence – mais on ne peut tout de même pas, comme à Chicago, se chercher un tireur de bonne volonté afin  d’établir un contrat sur leur nom, ça craint), alors on continue à signer des ^pétitions, mais la conviction ne soulève plus les montagnes…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Adrienne 09/03/2016 14:11

Je comprends très bien, je signe à peu près tout ce qu'Amnesty International me propose de signer, je m'indigne et suis horrifiée à chaque fois, depuis tant d'années.
Et parfois, parfois on reçoit une bonne nouvelle... un(e) détenu(e) a été libéré(e) ou a repris courage grâce à nos lettres.
Alors on continue...
Bon courage à vous aussi!

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens