Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 09:24

         Je vous parlais hier des pesticides et de leur effet meurtrier sur les abeilles. Bien entendu, l’effet sur les humains ne ressemble guère à un fortifiant : depuis quelques années on constate la prolifération des cancers – peau, poumon, prostate – chez les agriculteurs qui épandent leur marchandise selon les proportions contemporaines (avions, poudreuses géantes, sulfateuses perfectionnées) mais ne peuvent s’en protéger – d’ailleurs, au départ, personne n’avait souligné la toxicité des produits. C’est comme pour l’amiante, voyez-vous : il faut des années de cheminement souterrain  avant qu’on ne s’avise des dégâts, et certes soudain on en parle mais c’est trop tard pour la santé ; tout ce qu’on peut espérer c’est être pris en charge par la Sécu ou obtenir des compensations. Il y a pourtant – grâce sans doute au zèle et à l’obstination des associations qui se battent pour la préservation de la nature, contre la pollution, contre la criminelle domination des lobbies qui s’enrichissent de manière éhontée en répandant cyniquement les produits ravageurs – une progression dans la connaissance de ce danger : avez-vous vu que pour célébrer l’arrivée du printemps certaines jardineries vous offrent une prime si vous leur rapportez un paquet de pesticides que vous décidez finalement de ne pas utiliser ? Et c’est vrai que du côté des petits, des sans grade, il y a toujours promptitude et bonne volonté pour combattre pour la bonne cause : c’est du côté des puissants qu’il faudrait se tourner, avec kalachnikof ou grenades (c’est la seule chose qu’ils comprendraient), mais je ne crois pas que l’usage individuel en soit autorisé, il faudrait se renseigner avant d’agir.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens