Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 13:41

         3.782, je crois : ce doit être le nombre de gens noyés en Méditerranée pendant l’année 2015, au point  qu’en mal de poésie un journaliste a décrit le Mare Nostrum comme un nouveau « cimetière marin ». Triste chiffre, certes ; mais en cela semblable au barème de l’armée française qui admet un déchet de 10% des effectifs pendant le service militaire (je ne ris pas : c’est ce qui a été répondu à un de mes compatriotes saône-et-loiriens lorsqu’il demandait à l’armée des comptes sur la mort de son petit-fils écrasé par un camion pendant des exercices). Or, ce déchet par son calcul même admet qu’il y a aussi « du reste », des non noyés qui débarquent – quel que soit leur état physique et moral – sur les côtes de Grèce depuis que Lampedusa est impraticable. On peut s’étonner – voire s’affoler – de constater que les flux migratoires, comme disent les journalistes amateurs d’abstractions s’éloignant le plus possible de l’humain, ne cessent pas et ne diminuent même pas. Où va-t-on pouvoir répartir (s’il y a répartition, ce qui serait juste – pauvre Grèce pour l’instant, point de chute des débarquements !) ces foules hétérogènes dont l’amalgame et le saupoudrage posent également question ? que fait-on pour eux à la réception, une fois une collation réduite offerte sur le pouce et la libération effectuée dans la nature ou dans les rues ? comment imaginer que la faim, le besoin, le désespoir ne pousseront pas les migrants à se débrouiller à leur manière, donc forcément en dehors de la loi ? Et que dire des familles bloquées devant des barbelés infranchissables, qu’expliquer qui puisse tenir debout à des regards d’enfants qui vous ravagent parce qu’il n’y a ni réponse ni solution ? 

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens