Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 15:15

         Quand je vous parlais en mirlitonnant de   flemme vespérale, je dois vous avouer maintenant que c’était un gros mensonge. J’avais l’air épuisé mais désinvolte de quelqu’un qui tout compte fait sait encore maîtriser les événements. En réalité cette pièce bouche-trou recouvrait un désarroi presque absolu . Et même d’aller prendre des leçons de philosophie auprès de l’invité du Club des Ecrivains à la Cloche ne s’est pas révélé très efficace. Que faire lorsqu’on vous dit tout patelinant qu’on fait des cartons de papiers pour le recyclage et que vous apprenez qu’il y a eu en réalité une razzia organisée et féroce sur les biens d’un défunt qui ne peut plus se défendre de la rapacité  d’héritiers de la onzième heure ? Oui, un clan bien loin d’être prévu au départ – mais ils devaient guetter le résultat de diverses entourloupes, car ils se sont dressés soudain comme un seul homme, sans même avoir l’air surpris, en cohorte romaine parfaitement organisée. Bref, ils ont rongé l’os sans laisser la moindre bribe de viande attachée – et la moelle partie,  naturellement (et pour continuer sur cette métaphore hasardeuse, vous savez que je suis végétarienne et, donc, que cette dépossession me laisse indifférente). Mais voir piétinées les intentions du défunt, méconnus ses vœux les plus cher, tenues pour nulles et non avérées ses dispositions exprimées au vu et su de tout le monde, c’est cela qui rend malade.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens