Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 09:31

         Sans rien à me mettre sous la dent hier soir, je me suis rabattue sur Marie Heurtin. J’attendais malgré moi une sorte de clone de Miracle en Alabama : autrement dit comment, aveugle, sourde et muette de naissance, on peut  grâce à un enseignement approprié de tous les instants et quand on s’appelle Helen Keller devenir soi-même formateur d’enfants handicapés. Naturellement j’avais tort de trop en attendre. Mais à son niveau plein de bonnes intentions ce petit film met au moins en lumière les obstacles que peut rencontrer une vocation inspirée : non seulement les réactions hostiles de la sauvageonne qui dans ses ténèbres muettes ne comprend pas qu’on veuille s’intéresser à elle, mais encore, par delà les innombrables et insolubles difficultés à faire comprendre à ce cerveau brut ce que sont le mouvement, la tendresse, la vie collective – ou encore tout simplement l’usage d’un couteau et, encore plus malaisé, le lien entre la notion de couper et le geste de deux index croisés -  l’impatience de la mère supérieure qui voudrait voir se concrétiser des résultats rapides, alors qu’il faut, surtout au début, à l’enclenchement des mécanismes de compréhension des rapports entre l’extérieur et sa représentation, des mois d’infinie et incessante attention. On suit donc ce débroussaillage total depuis le moment – presque déterminant – où les cheveux acceptent de se laisser brosser. Quelques beaux instants dans ce domptage d’une intelligence encore inculte : par exemple, quand l’adolescente qui vient de découvrir les joies de la balançoire, découvre par elle-même qu’elle peut se balancer sans l’aide de personne. Œuvre gentillette, donc, même si  on frôle parfois innocemment des domaines interdits qui à mon avis n’ont pas pu ne pas se présenter avec leur intensité dans la réalité.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens