Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 15:27

         Rien ne peut être plus tonique, plus euphorisant pour moi que ces contacts d’amitié qui se sont peu à peu établis avec ce petit groupe de fidèles, enhardis désormais jusqu’à concrétiser leurs réactions à mes propos. C’est un peu comme si leur oreille avait fini par prendre l’envie de se mettre à parler (vous la voyez, j’espère, cette oreille qui se met à bouger les lèvres ? On a depuis longtemps donné un nom aux licences poétiques, mais on n’a pas encore trouvé d’étiquette pour ces hardies figures de style qui contreviennent à toute logique et auxquelles cependant certains auteurs se croient autorisés avec entêtement - suivez mon regard). Oui, j’en suis arrivée à ce point revigorant où je me félicite de n’avoir pas jeté le froc aux orties, comme j’ai pendant des années eu envie de le faire – car que signifiait cette manière de s’adresser chaque jour à des belins-belines muets, sans doute disciplinés (sauf bien entendu les deux du fond, ces cancres qui causent au lieu de faire leur miel de mes discours) mais ne se manifestant pas par le moindre commentaire ? Comme Narcisse ne contemplant dans l’eau des sources que la beauté de son visage, j’allais finir par m’enivrer de ma pauvre voix – ou m’en décourager jusqu’à mettre la clé sous la porte. J’ai bien fait de tenir…Moi qui pensais n’exister que dans une clairière cernée par des sous-bois où le soleil ne s’aventure pas, tandis  qu’une fois franchie l’orée de la forêt la plaine toute baignée de lumière et descendant en pente douce jusqu’à la rive où les autres se baignent ne gardait de mon passage ni trace ni ombre, voilà que mon ombre s’est dessinée, voilà que mes pas  laissent une trace …Serait-ce à dire que j’existe ?

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Dubois 23/09/2015 06:30

Chère Madame, vous êtes "mon miel de l'aube". Je vous déguste chaque matin avec gourmandise!
MERCI.
M-Hélène

Adrienne 22/09/2015 17:08

N'en doutez pas ;-)
Mais comme vous l'analysez justement, le futur commentateur a besoin de s'enhardir pour oser poser un premier commentaire...
(je suis contente d'avoir osé, puisque ça vous fait plaisir, mais qu'est-ce qu'il m'a fallu comme temps!!!)

desidéesetdesmots 22/09/2015 22:52

Quel bonheur pour moi que vous soyez passée par-dessus votre timidité! Vous m'auriez privée de bien des moments de plaisir et parfois d'émotion quand je vous lis...

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens