Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 08:33

         Imaginez que vous êtes en famille dans votre petite baraque, pas trop belle ni grande mais enfin elle est à vous et vous élevez vos enfants sur la terre de vos ancêtres en cultivant votre petit champ à côté avec votre olivier et votre dattier. Vous entendez du bruit tout près, mais vous n’interrompez pas votre conversation avec votre femme, vous avez travaillé toute la journée, c’est le moment où vous pouvez causer un peu tous les deux. Et puis soudain vous vous trouvez environnés de flammes, vous, la femme, les deux enfants et le bébé de dix-huit mois, on vient de jeter par la fenêtre une bombe incendiaire, pas moyen de s’échapper, maintenant tout flambe, la famille est piégée, en peu de temps les enfants, le bébé sont brûlés vifs, quand les flammes s’éteignent (d’elles-mêmes sans doute, car qui voulez-vous qui se soit porté pour combattre pareil incendie si bien planifié et exécuté, avec les incendiaires restés aux premières loges pour voir le spectacle et empêcher l’intervention des secours ?) l’homme et la femme, brûlés au point de voir engagé leur pronostic vital, comme on dit dans les hôpitaux où on a du sang-froid, peuvent avant d’entrer en agonie lire la pancarte qu’on a plantée devant chez eux : « Le Prix à Payer ! » . Oui, le feu à leur maison c’est le prix à payer pour être restés sur la terre de leurs ancêtres malgré l’expansion monstrueuse et incessante des colons qui  ont besoin des terres palestiniennes, et de plus en plus puisque notre grand ami Benyamin (du moins, le grand ami de notre petit timonier) vient d’ordonner la construction de 300 nouveaux logements – où voulez-vous que les pauvres puissent s’établir sinon sur les villages palestiniens, quitte à les démolir par la violence ? Notre ami Ben a versé une larme de crocodile en dénonçant mollement ce «terrorisme », dit-il. C’est vrai, en terrorisme il s’y connaît : c’est l’atmosphère dans laquelle il s’épanouit, après y avoir installé toute son ascension vers la domination par le mal, et il n’est pas de jour qui ne nous donne une illustration de son ivresse à piétiner, torturer, mutiler, détruire… Oui, il sait reconnaître le terrorisme quand il le voit.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Dutoit 15/08/2015 16:35

Le crime de sang n'a jamais les mains propres ; le crime commis par une puissante occupante, qui n'a de cesse d'effacer la différence entre son territoire et les territoires qu'elle occupe, en la personne de fanatiques religieux et de fanatiques de la ségrégation raciste a les mains d'autant plus sales que sa force se pare des vertus du peuple juif ; l'assassinat d'un bébé, la mise à mort de ses parents par le feu renvoient aux pages les plus sinistres de l'histoire européenne - aux bûchers de l'inquisition où moururent tant de Juifs. Tant qu'Israël demeurera le seul foyer national des Juifs, les gouvernements israéliens seront les bourreaux des Palestiniens arabes, d'Israël, des territoires occupés et des camps de réfugiés. Une nation qui en opprime une autre n'est pas libre mais condamnée à l'éternité de la guerre et de l'oppression : les Juifs d'Israël n'ont certes pas mérité ce destin politique !

mesbelinsbelines 16/08/2015 23:22

Certes non, et il est douloureux de penser à tous les Juifs d'Israël qui se désolent des atrocités et exactions auxquelles se livrent leur armée et leur gouvernement.Il faut un étonnant courage là-bas pour protester et tenter de faire comprendre qu'il y a d'autres voies et d'autres moyens. Sans doute une masse d'entre eux, sans agir ni manifester, pensent-ils que les protestataires ont raison. Les plaies et les déchirements n'iront que s'aggravant.....

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens