Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 08:04

 

         La première condition dans cette règle du jeu, je vous l’avais précisé, c’était que l’organisateur de la fête  fût un sioniste à la droite de l’extrême droite. Mais j’aurais dû aussi vous préciser la deuxième, étroitement dépendante de la première : la victime, accusée du meurtre de sa femme par prétendue confession au téléphone, devait tout aussi nécessairement être un Juif non sioniste, au contraire fervent partisan de la paix avec la Palestine. Quel rapport, me direz-vous, avec les problèmes douloureux et si complexes du Moyen-Orient ? En théorie, aucun. Sauf que, transposant sur le sol français le contexte   d’hostilité et de haine permanente qui règne entre Ramallah et Tel-Aviv, le meneur de jeu a trouvé subtil d’attaquer par cet ingénieux ( ?) scénario un ennemi déclaré qui ne s’attendait à une rencontre que sur le terrain de la discussion. Mobiliser ainsi la force publique, le représentant du ministre de l’Intérieur, les équipes de choc pour l’urgence, le commissariat et la magistrature pendant la garde à vue, vous imaginez l’effervescence ? la panique, l’humiliation, l’affolement de l’accusé arraché à son sommeil, qui ne pourra faire reconnaître son innocence absolue qu’après de nombreuses heures d’angoisse ?Ce qui me frappe le plus, moi, c’est de voir que le stratège de ce canular se croit assuré de l’impunité, exactement comme en Israël l’impunité  pour toutes les exactions imaginables s’impose à la face des nations. Notre gouvernement ne lui a-t-il pas en effet, malheureusement et à notre grande honte, fait croire depuis des années que le sionisme a tous les droits et que la Palestine peut être considérée comme à bientôt rayer de la carte ?

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens